Participation aux travaux de la conférence sur la « Gestion des ressources en eau dans la plaine du Saïss face aux défis des changements climatiques - 17 octobre 2016, Meknès.

Cette rencontre, qui s’inscrit dans le cadre de la 22ème conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22), prévue en novembre prochain à Marrakech, a mis la lumière sur la problématique de la gestion des ressources en eau de la plaine du Saïss face à la demande croissante en la matière particulièrement dans le secteur de l’irrigation d’une part, et aux changements climatiques de l’autre, rappelant dans ce cadre l’importance cruciale de l’eau en tant que secteur vital et stratégique pour tous les secteurs productifs, sociaux et environnementaux.

Présidée par Mme Afilal, la Ministre Déléguée sortante Chargée de l’Eau, et en présence notamment de Mrs le Secrétaire Général du Ministère Délégué Chargé de l’Environnement, le Wali de la Région Fès-Meknès, Le Gouverneur de la Préfecture de Meknès, Le Vice-président de la Région Fès-Meknès, et le Président de l’Université Moulay Ismail, cette rencontre a réuni un ensemble de professionnels agro-industriels, d’experts, d’enseignants chercheurs, de représentants des collectivités territoriales et de représentants de la société civile.

Ce colloque initié par l’Agence Hydraulique de Sebou et l’association Citoyens Universels-Maroc sous l’égide du Ministère Délégué Chargé de l’Eau a mis l’accent, sur plusieurs axes dont "les ressources hydriques dans la plaine du Saïss et les stratégies de développement sectoriel "et "l’importance du contrat de la nappe d’eau dans la gestion des ressources en eau et l’adaptation aux changements climatiques".

Cette rencontre a souligné l’urgence et la nécessité de mettre en œuvre  les nombreuses réformes et les politiques proactives en vue d’assurer une gestion durable et efficiente des ressources en eau et accompagner le développement socio-économique des territoires face aux nombreuses contraintes dont les changements climatiques, devenus actuellement un souci à l’échelle planétaire (hausse de la chaleur, la baisse des ressources en eau, l’apparition des périodes de sécheresse, la baisse des niveaux des lacs naturels et des sources et la dégradation de la qualité des eaux avant leur traitement).